Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2018

Jubilate Deo

Je ne meurs pas, j'entre dans la vie.

Thérèse de l'Enfant Jésus: Lettre à l'abbé Bellière, dans: Oeuvres complètes (Cerf, 1992)

Curio 2.jpg

pour Catherine P

Si cette page est publiée aujourd'hui, les quelques lignes jointes à ce message attestent que je ne suis plus parmi vous, sur cette terre parfois si belle à aimer et partager. Emu par tant d'amitiés rares auxquelles je voue une sincère gratitude au fil des années qui m'ont été accordées dans vos jardins fleuris, sachez que sans vous - proches, familiers, amis de longue date ou sur Jubilate Deo, La scie rêveuse et Facebook - l'histoire ne serait ni écrite, ni achevée, ne porterait pas les fruits dont j'ai pu être l'heureux bénéficiaire ou parfois le discret passeur. Soyez-en chaleureusement remerciés...

Sous le nom de Claudio Montale, j'ai intégré quelques prières sur Jubilate Deo et poèmes de jeunesse sur La scie rêveuse. Enfin, voici bien longtemps, lors d'une retraite spirituelle à l'Abbaye cistercienne de Hauterive - dans le canton de Fribourg, en Suisse - j'ai écrit mon testament spirituel, dont j'ai à peine changé quelques mots depuis lors. Vous y reconnaîtrez au passage une phrase du Cardinal Charles Journet: trop significative pour que je la remplace par une autre... Partagé ici, que ce texte soit pour vous le gage de ma profonde amitié ainsi qu'un signe de l'incomparable amour de Dieu: 

Par les voies les plus humbles
Il est venu au-devant de moi,
et n'a cessé, dans Son infinie patience,
de me chercher, puis de me trouver,
au coeur de Son Eglise que j'ai parfois si mal aimée.
 
En elle,
+ Il m'attendait pour me laver
dans le sang de Son Eucharistie +
et par cette bouleversante rencontre d'amour
a permis que sans mérite,
je sois sur terre un peu du coeur de Dieu.
 
Jamais Il ne m'a abandonné
depuis le jour de mon baptême 
reçu le 20 juin 1948
- en terres vaudoises -
à l'église de Renens-Village.
 
Devant les manifestations constantes
de Sa Grâce,
lentement Il m'a consumé
à la louange de Sa Gloire,
au coeur du monde,
au coeur de ceux que j'ai aimés.
 
Ascension du Seigneur
le 4 mai 1978 - 2013
Claude
 
A bientôt mes amis très chers!

Un jour le voile tombera, nous serons introduits dans les parvis éternels, et là, nous chanterons au sein de l'Amour infini.

Elisabeth de la Trinité, Ecrits spirituels (Seuil, 1949)



image: Curio, Tessin / Suisse (2013)

illustration musicale: Mina, Nada te turbe / Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila)

20:03 Écrit par Claude Amstutz dans Le monde comme il va, Rosebud | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature;musique;testament | |  Imprimer |  Facebook | | |